Archive | Séries TV RSS feed for this section

Dix pourcent

4 Mar

Etes-vous comme moi ? Du genre à passer à côté de certaines séries parce qu’elles sont françaises ?

Moi j’ai une forte tendance à rechigner à regarder du contenu français. Je me rends bien compte que faire des généralités ce n’est pas bien mais il y a tellement de films français très mauvais.. non ?

Mais heureusement des fois on tombe sur des petites pépites. Comme avec 10%.

10% c’est quoi ? C’est une série (française) centrée sur des agents de stars et leur quotidien parfois rocambolesque. Chacun a sa méthode bien particulière. L’un est dans l’empathie, l’autre dans la connivence et certain même dans la manipulation. Etre agent de star de cinéma c’est toucher 10% (d’où le titre !) du salaire de la célébrité mais c’est aussi faire la nounou, la psy, la secrétaire. Régler les conflits avec le réalisateur. Intervenir dans la vie de la star c’est quasiment obligatoire.

Mais c’est aussi œuvrer pour qu’un film auquel on croit aboutisse, c’est vendre un scénario auprès d’un acteur fait pour le rôle ou à l’inverse suggérer des acteurs pour certains rôles, c’est en fait participer au monde du cinéma.

Si la série est aussi qualitative c’est grâce au casting de rêve. Chaque épisode amène son lot de célébrité et de problème lié à un film, à des choix de scénario et autre. Tantôt Lucchini apparaît avec son besoin de se renouveler, quand ce n’est pas Nathalie Baye et Laura Smet sur un projet de film mère fille. Nous avons vu Berléand rouspéter, Cécile de France hésitant à se rajeunir ; bref que des pointures j’ai envie de vous dire ! Tous réussissent l’exploit d’être sympathique malgré leur caractère bien trempé et leur caprice. Nous suivons également la vie personnelle des agents, leur déception, leur combat pour garder le navire à flot.

J’ai eu un véritable coup de cœur pour Camille Cottin qui joue Andréa Martel, la grande gueule maligne et pleine d’audace qui se plante (parfois) mais se relève toujours avec classe. J’appréciais déjà l’actrice  dans « Connasse » mais alors là je dois dire qu’elle a un grand talent de comédienne. Il faut dire que son personnage est top. C’est l’anti héroïne de base. Un caractère de merde mais avec un bon fond.

Andréa (Camille Cottin) et Joey Starr

J’ai également été impressionnée par la réalisation. Niveau budget on voit que canal + est derrière. C’est digne des séries américaines. Les images sont belles, il n’y a pas de temps mort, ça s’enchaîne bien. Des notes d’humour par ci par là, des questions un peu dramatiques qui amènent un peu de profondeur et puis le tour est joué.  En plus de tout ça Paris est mis en valeur et apporte du cachet à la série.

Je regrette d’avoir attendu si longtemps pour regarder.

La saison 3 ne devrait pas tarder à revenir et j’ai déjà entendu dire qu’on allait voir du beau monde. J’ai hâte hâte !

En plus c’est sur netflix. Que demander de plus ?

Publicités

This is US

27 Fév

This is us est sans conteste la série qui a surpris tout le monde lorsqu’elle est sortie en 2016.

Encore une énième mièvrerie avec pas grand chose niveau scénario à part suivre la vie des personnages. Çà c’est ce que tout le monde pensait .. au départ.

Vu le succès de cette série sans prétention, on se doute qu’il y a quelque chose de plus. Eh bien oui tout à fait.

Sterling K Brown a récemment gagné un Golden globe et c’est amplement mérité!

Dans This is US : nous suivons la vie des Pearson avec des allers retours sans cesse au présent et dans le passé. Quand nous sommes dans le passé nous suivons plus précisément les parents Rebecca et Jack de leur rencontre jusqu’à l’éducation de leurs enfants. Et quand nous sommes au présent nous suivons la vie des enfants maintenant âgés de 36 ans : Kevin, Randall et Kate. Kevin est une star du petit écran et surtout connu pour son rôle de The manny. Beau et connu, Kevin aspire plutôt à être pris au sérieux dans sa carrière mais pas que.. De son côté Randall est l’enfant (noir) adopté qui n’a jamais cessé de se questionner sur ses véritables origines et qui a souffert du regard des autres pendant toute sa vie mais qui est surdoué et doté d’une grande générosité. Kate quant à elle est la véritable jumelle de Kevin, inséparables depuis toujours, elle suit sa carrière et souffre de son obésité.

Chaque épisode suit une thématique de départ et suit deux périodes en simultané : une dans le passé que ce soit quand les enfant sont tous petits ou que ce soit avant leur naissance et l’autre se passe au présent et se focalise davantage sur les 3 enfants devenus adultes.

La série doit certainement son succès pour la qualité de sa narration. On n’a pas forcément l’habitude de voir se dérouler deux histoires communes à deux temps différents. Bien souvent ce qui arrive aux personnages principaux et leur manière de réagir est expliquée et abordée dans des passages de leur enfance. Notamment quand nous abordons le sujet de l’obésité de Kate, on retourne dans le passé et on la découvre lorsqu’elle a commencé à prendre du poids et subir les moqueries de ses camarades.

D’une manière générale, cette série est ma série coup de cœur du moment pour plusieurs raisons. D’une part, elle est très émouvante et délivre de super messages sur différents sujets : l’adoption, la perte d’un être cher, la maladie, le racisme, le succès et les moyens d’y faire face.

D’autre part, même si les sujets sont sensibles, elle fait réfléchir et apporte souvent des réponses aux différentes situations avec bien souvent de belles notes d’humour.

C’est une série générationnelle, familiale qui ne plaira pas à tout le monde, c’est sûr mais qu’est ce qu’elle est agréable à regarder. Alors oui bien souvent je finis un épisode en pleurant (oui j’assume tout à fait!) mais que voulez vous, il faut des séries dignes comme ça!

Je rajouterais que voir Milo Ventimiglia avec la moustache ça n’a pas de prix ! Haha

D’ailleurs les acteurs sont super bons. Mandy Moore est d’une grâce et d’un charme à tomber. Sterling K Brown joue tellement bien. Justin Hartley arrive à nous faire fondre et à nous faire bondir quand il fait des conneries.

Bref : C’est véritablement une série qui mérite son succès 

De retour avec mes favoris de juillet !

6 Août

Mon petit blog m’a manqué..

Alors après une longue pause, je reviens doucement avec de nouvelles envies de partage.

Etant donné que je regarde moins de séries qu’auparavant, je me consacrerai non seulement aux fictions sous différents formats (film, livres, séries, docu) mais à d’autres catégories comme des lieux à visiter, des petites trouvailles déco ou vestimentaires.

Je commence donc tout de suite avec ma favoris du mois de juillet. Vous allez voir ces favoris partent dans tous les sens, il n’y pas de cohérence !

  1. Très chères Sadie de Sophie KINSELLA

Très chère Sadie

Petit roman de chick litt’ qui m’a fait passé de très bons moments de franche rigolades!

Oui oui j’ai même ri aux éclats plusieurs fois, pour vous dire!

Lara a 27 ans et une vie un peu chamboulée depuis qu’elle a quitté son boulot pour ouvrir sa start up de chasseur de talent. Son mec l’a quitté et elle a du mal à s’en remettre. Et un beau jour, elle rencontre le fantôme de sa grande tante qu’elle est bien sûr, seule à pouvoir voir. Sauf que cette dernière a un sale caractère et est bien décidée à réquisitionner Lara pour retrouver un vieux collier de diamant. Ce qui va évidemment entraîner toute une série d’aventures.

Le fait de voir un fantôme va donner lieu à des situations bien drôles pour nous lecteurs et tous les ingrédients de la bonne chick litt’ sont réunis pour vous attendrir, vous ennuyer par moments et vous faire rire! J’ai beaucoup aimé et ça se lit super facilement!

2. Youtubeuse Adriannetrends : Sa chaîne

Adriannetrends

Cette fille est un bijou! De l’audace, de la folie, de l’originalité et plein de bons conseils voilà ce que propose Adrianne sur sa chaîne beauté/mode/lifestyle.

Elle est vraiment douée pour s’habiller. Et elle reste toujours étonnante (dans le bon sens) Lors d’un de ces challenges, elle s’est donné pour consigne de s’habiller pour moins de 30 euros. Direction les friperies et BIM elle vous associe des fringues les unes avec les autres et ça donne quelque chose de foufou et de joli!

Evidemment, il y a plein d’autres contenu intéressant sur du maquillage, de la musique.. En bref, sa bonne humeur et ses idées font d’elle quelqu’un d’unique!

3. Place to try : La terrasse Polygone Riviera

Carte-bistrot-menu-soir-la-terrasse-polygone-riviera-2017

Dernièrement, je reprenais contact avec une ancienne copine, et elle m’a amené manger à la terrasse, restaurant que j’ai toujours eu envie de tester. Je n’ai vraiment pas été déçue, c’était non seulement délicieux mais notre spot était également très agréable. Nous étions installées sur des petits canapés à l’ombre (thank god!)

J’ai commandé un cabillaud avec des haricots verts et c’était top! Il y a également du choix au niveau des salades et des pizza.

4. Les glaces d’Arlequin

Arlequin Gelati

Vous devez l’avoir remarqué, il fait super chauuuud. Ça en devient presque invivable. Alors quoi de mieux que se réconforter et se rafraîchir avec une bonne glace?

Si vous êtes du 06, il faut absolument goûter les glaces d’arlequin, ils ont des saveurs super originales. Dernièrement je testais le divine et c’est un mélange de praliné avec de la pâte d’amande, un délice! Alors oui, si vous faîtes attention à votre ligne, passez votre chemin !

Voilà pour mes favoris, j’espère revenir ici très prochainement 🙂

 

 

La série feelgood

31 Mar

Afficher l'image d'origine

Crazy ex-girlfriend est très certainement mon plus gros craquage en terme de séries depuis  Jane The Virgin. Le parcours des deux show est d’ailleurs assez similaire. Gina Rodriguez gagnait l’an dernier le golden globes de la meilleure actrice pour son rôle de Jane dans Jane the virgin, le nouveau show fantaisiste de the CW.

Cette année c’était Rachel Bloom  pour Crazy ex girlfriend encore une fois sur the CW. Tiens donc en ce moment la chaîne a un bon flair n’est-ce pas? Eh pourtant le titre de la série pourrait donner la nausée aux moins féministes d’entre nous., j’en conviens. Mais il ne faut pas se cantonner au titre, je vous le dis! L’écriture est très certainement assez farfelue et cela s’explique en partie par le CV de la co scénariste. En effet, Rachel Bloom participe à l’écriture et officie également en tant que premier rôle du show. C’est elle la crazy ex ! Et elle a travaillé sur robot chicken pendant 3 ans tantôt en tant qu’actrice tantôt en tant que scénariste. Du coup, de l’humour elle en a!

Le Pitch : Rebecca se fait plaquer après deux mois d’été formidable par Josh Chan. Quelques années plus tard, Rebecca est devenue une talentueuse avocate à New York. Elle tombe par hasard sur Josh Chan, et apprend qu’il quitte New York pour West Covina, en Californie. Rebecca décide alors de tout plaquer pour vivre là-bas.

Au programme de cette série déjantée :

  • Des scènes musicales impromptues où les personnages se mettent en scène et chantent. C’est toujours ridicule et très assumé et surtout très amusant.

    Afficher l'image d'origine

    On s’exprime en chanson !

  • De la folie. Oui comme le titre de la série le proclame, nous suivons bien la vie d’une personne atteinte d’un degré de folie plus développé que les autres. Mais ne vous inquiétez pas, ça reste très gentillounet. Après tout il s’agit bien de l’histoire d’une femme qui quitte tout pour suivre son ex qu’elle n’a pas revu depuis ses 16 ans à l’autre bout des usa mais qui est doté d’une intelligence remarquable et d’un sens de l’audace peu commun.
  • Des moments de gêne fréquents qui donnent lieu à des situations plutôt drôles aux dépens du personnage principal
  • Rebecca parvient à se constituer une toute nouvelle vie à West Covina  bien qu’elle soit carrément obsédée par Josh. Le cabinet dans lequel elle travaille n’a rien du prestigieux cabinet de New York qu’elle a quitté mais ses collègues sont plus humains et plus accessibles et parfois totalement débiles (il faut l’avouer).
  • Rebecca et sa nouvelle BFF sont toujours en train de comploter pour mettre au point une stratégie qui la rapprocherait de Josh. Oui c’est un petit peu creepy.. Mais évidemment rien ne se passe comme prévu à chaque fois. Car des rebondissements sont au rendez vous.
Afficher l'image d'origine

Ici Rebecca nous explique que les gros seins ne sont pas si sexy (en chanson)

Au final c’est une série très appréciable qui fait passer un bon moment. On peut juste craindre que l’histoire n’ait pas assez de matière pour faire perdurer la série. Avec ce titre, le risque serait que les scénaristes soient toujours contraints  d’en revenir à l’obsession de Rebecca pour son ex et que cela limite l’avancée et l’évolution des personnages. En attendant, nous n’en sommes qu’à la première saison et le show a été renouvelé donc nul doute que nos questions auront leurs réponses dans la suite.

 

Batman v Superman : Dawn of crap !

24 Mar
Afficher l'image d'origine

Une affiche qui n’inspire pas tellement du divertissement

Batman v Superman est sorti mercredi 23 Mars en salles et il était très attendu. Eh bien je pense qu’il va décevoir beaucoup..

Pour tout vous dire, j’ai passé 2h30 à regarder l’heure, à penser à autre chose et à attendre. Oui attendre que quelque chose d’intéressant se passe. Eh bien ce quelque chose arrive dans les dernières minutes du film. Mais c’est évidemment trop tard.

Globalement, à aucun moment je n’ai réussi à rentrer dans le sujet, c’était comme si un enchaînement de scènes sans beaucoup de lien les unes entre les autres défilaient devant moi.

Mais je crois que le fond du problème vient du scénario et de la volonté des scénaristes de faire un film de super héros méga sérieux. Peut être qu’avec Nolan, le pari était réussi, or ici ça ne colle pas. En fait, le sérieux rime avec chiant. Pas une seule marque d’humour. Ah oui ils ont bien essayé de donner des répliques rigolotes aux personnages secondaires à 2 reprises. Rien qui ne vaille le coup d’œil en vérité.

La grande différence avec les films Marvel réside dans cet état de fait. Tout ce que le spectateur lambda attend d’un film de super héros c’est du divertissement et des moments bad ass ici ou là, de bonnes touches d’humour et de testostérone décomplexée. Pourtant, on en est tellement loin..

Attention évidemment qu’il faut de la profondeur mais là c’était juste ennuyeux. Surtout qu’il y a un gros problème de rythme. On alterne entre scènes d’action rapides et bruyantes (qui sont parfois rêvées donc même pas réelles) et des moments de latence et de lenteur avec une musique qui nous suggère que quelque chose va arriver. Mais comme je vous le disais plus tôt ce qu’on nous vendait dans la bande annonce arrive déjà trop tard. Par ailleurs, les scènes qui sont censées être romantiques avec Clark et Loïs m’ont rendu indifférentes. D’une façon générale, les scènes qui sont censées susciter de l’émotion n’ont pas l’effet escompté. Sans vous spoiler, nous avons une scène entre Clark et son père décédé, où ce dernier lui raconte un souvenir comme pour lui donner des conseils. ( d’ailleurs je n’ai pas tout saisi, nous ne sommes pas sûrs que cela fasse partie d’un souvenir de Clark ou que ce soit le fruit de son imagination.) Dans tous les cas, la logique voudrait qu’on se sente un minimum concerné mais ça tombe carrément à plat.

Au final, si on suit l’histoire,  Batman veut à tout prix éradiquer Superman qu’il considère comme dangereux et inhumain. S’ensuit donc une sorte d’enquête pour trouver l’arme qui saura le neutraliser. Lex Luthor est évidemment au centre avec ses projets machiavéliques pour tuer Superman. Et Superman justement dans tout ça? Ben lui il est juste victime d’un débat stérile sur le bienfait de son existence  et de la perception du peuple qui jusqu’à présent l’adulait mais qui commence à questionner sa présence sur terre. Et cette situation le déprime. Le pauv’ chou. Un peu mince comme scénario n’est-ce pas?

Heureusement l’arrivée de Wonder woman sauve in extremis le film si vide et si creux. Mais étant donné que ses apparitions sont rares et peu importantes, il faut attendre la scène de combat finale pour avoir droit à une démonstration de ses talents de super héroïne.

 

Afficher l'image d'origine

Bruce est maussade comme son film..

Cela dit, j’ai quand même trouvé des bons côtés même s’ils sont clairement dûs au casting et non pas au contenu du film.

Ce qui m’a plu :

  • Wonder Woman et son thème musical
  • Superman est clairement érigé en dieu et chaque apparition nous donne droit à une démonstration de grâce
  • Ben Affleck est certainement le plus sexy des Batman, il bat même Val Kilmer mon chouchou. Ce n’est pas sa faute si son texte tient sur une page de 5 cm et que ses enjeux ne sont pas si intéressants

Ce qui ne m’a pas plu :

  • Les rêves de Batman que je n’ai pas compris et que j’ai du me faire expliquer par un fan de comics. Pas terrible pour les non initiés non?
  • Lex Luthor est agaçant mais pas dans le bon sens du terme. On est loin du mec classe qu’on connaît dans les autres adaptations. Et surtout sa prestation n’est pas tellement au point
  • La longueur du film non justifiée. Un tas de scènes inutiles aurait pu être supprimé
  • Le manque de rythme et de cohérence dans l’enchaînement des différentes scènes.
  • Le manque d’humour
  • Loïs Lane n’a pas de piquant (bon j’avoue on s’enfout)

Alors si vous vous sentez obligés d’aller voir le film, ce que je peux comprendre, allez y mais vous êtes prévenus, l’ennui risque de vous tomber dessus.

L’Espagne en série

25 Fév

Afficher l'image d'origine

Ces jours-ci j’ai eu le plaisir de me plonger dans une série espagnole et c’est super ! Il y a quelques temps je faisais l’apologie de Gran Hotel, aujourd’hui je repars en Espagne avec Velvet. Mais cette fois ci je voyage dans les années 60. C’est fou comme les espagnols sont doués pour faire de bonnes séries. Comme quoi, les américains n’ont pas le monopole et c’est plaisant.

Velvet est diffusé sur Teva depuis 2014 et récemment sur M6. Elle n’est donc pas inédite en France et j’arrive un peu en retard.

3 saisons ont été diffusées sur antena 3 (c’est la même chaîne pour Gran Hotel). Au niveau du casting L’acteur Miguel Angel Silvestre joue également aux states avec Sense 8. Nous retrouvons Natalia Millian que certains d’entre vous ont sûrement déjà vu dans un dos tres, el internado et tellement d’autres séries..  Le show se focalise principalement sur le couple Anna et Alberto, un amour impossible. Mais le contexte est tout aussi intéressant. En 1958 Alberto revient à Madrid, après la fin de ses études à Londres, pour succéder à son père dans la direction des galeries Velvet, un grand magasin qui crée et vend de la haute couture. Les fans de mode sont donc avertis. Seulement, et contrairement à son père,  il a une conception moderne de la manière de gérer les galeries. Et tout le monde ne va pas lui faciliter la tâche. Anna la couturière officie toujours et cette fois leur histoire d’amour  pourra reprendre malgré l’avis de sa famille. Toutefois, les événements qui vont suivre obligeront Alberto comme Anna à faire de nombreux sacrifices.

Afficher l'image d'origine

On pourrait très bien rapprocher l’histoire à celle des feux de l’amour et vous auriez raison sur plus d’un point. Pourtant la série même si elle est très girly et concentrée sur des histoires d’amour ne rentre jamais dans le registre des soap operas. Elle sonne toujours juste et n’est jamais nian nian. Dès le début je suis tombée sous le charme d’Alberto et d’Anna. Je me suis même découverte un goût pour la mode des années 60. Il faut dire c’est toujours appréciable de voir de belles choses. Et finalement la mode en dit long sur la société et sur l’histoire. Les lignes sont moins rigides et les robes plus décolletés. Avec les années 60, on entre dans une ère de modernité et d’évolution sans précédent. Nous sommes en plein dans les 30 glorieuses. et ça se voit à l’écran.

Afficher l'image d'origine

Ce que j’aime le plus :

  •  L’histoire d’amour principale entre Alberto et Anna
  • Les intrigues et les affaires professionnelles qui encadrent Velvet
  • L’évolution des personnages. au cours des 3 saisons, on va de surprises en surprise.
  • Un gros coup de coeur pour Raul de la Riva qui est aussi amusant qu’intéressant.
  • Le casting est juste au top et mention spéciale pour le héros qui est très sexy haha

    Afficher l'image d'origine

    Alberto

Ce que j’aime le moins :

  • Les épisodes durent en moyenne 1h20. je n’ai pas l’habitude de ce format et cela demande du temps
  • Certaines intrigues sont moins intéressantes que d’autres

Au final cette série est vraiment un petit bijou et si vous êtes aussi sentimentale que moi vous deviendrez accro, à coup sûr!

Girl Crush #1 Lily James

24 Jan

Afficher l'image d'origine

Son nom ne vous dit rien? C’est probablement temporaire, parce que Lily James est certainement la nouvelle actrice anglaise à suivre de près!

En effet, depuis ses débuts dans Downton Abbey où elle jouait le rôle de Rose, la cousine de Mary et Edith Crawley, c’est l’actrice qui monte et monte..

Son jolis minois et sa grâce naturelle la rendent absolument charmante et Kenneth Brannagh l’a bien compris puisqu’il lui a confié le rôle de Cendrillon dans le film Cinderella sorti en 2015. Si le film a essuyé quelques critiques négatives, dans l’ensemble il a beaucoup plu et je considère que c’est grâce au jeu d’actrice et au charme de Lily James qui rayonne et qui apporte beaucoup de fraîcheur.

 

Afficher l'image d'origine

En plus de ses atouts esthétiques, Lily James est talentueuse, elle sait aussi pousser la chansonnette. Eh oui, c’est elle qu’on entend à la fin du film et qui chante « A dream is a wish your heart makes » la célèbre chanson du film d’animation Cendrillon sorti en 1950.

Avec le film Cendrillon, elle a pris un risque c’est vrai. Même si c’est un Walt Disney et que les bides sont assez rares chez eux, elle aurait pu perdre en crédibilité. Etant donné que le rôle et le jeu d’actrice tournent autour de thèmes peu élaborés. Et pourtant Les critiques ont jugés que la performance de James était très juste.

Finalement avec Cendrillon, elle a été révélé au grand public mais ça ne l’empêche pas de tourner encore pour la BBC. Eh oui elle joue actuellement dans la dernière adaptation de Guerre et Paix de la BBC. Pour l’instant seulement 3 épisodes ont été diffusés, mais le succès est au rendez vous.  Personnellement, j’aime énormément cette mini-série qui retranscrit parfaitement l’ambiance mélancolique du roman de Tolstoï. Ici elle interprète le rôle de Natasha Rostova. Et comme à son habitude, elle apporte cette touche de charme qui manquerait. Evidemment la qualité du show est aussi du à l’écriture et à la réalisation qui fonctionne bien. Les paysages sont magnifiques, l’ambiance belliqueuse est palpable. Bref c’est très appréciable.

Afficher l'image d'origine

Le plus intéressant dans la carrière de cette jeune actrice ce sont ses choix et dernièrement je découvrais qu’elle allait être à l’affiche d’un film en particulier. Et pour le coup cette nouvelle m’a bien étonné. Puisqu’ elle va apparaître dans Orgueil et Préjugés et Zombies. Oui vous avez bien lu, il s’agit de l’adaptation du roman WTF qui parodie Orgueil et Préjugés écrit par Jane Austen. Je n’ai pas lu cette version là mais nul doute que j’irai voir le film qui a l’air aussi déjanté que le promet le livre. J’ai hâte de voir ce qu »Elizabeth Bennett est capable de faire pour se protéger des zombies. haha

Afficher l'image d'origine

Ses projets ne s’arrêtent pas là, elle sera l’an prochain à l’affiche du nouveau Edgar Wright (Shaun of the Dead et  producteur exécutif de Ant man): Babie Driver dans lequel elle donnera la réplique à Jamie Foxx et Jon Hamm.

En tout cas, je reste convaincue que c’est la nouvelle actrice à suivre et qui nous réserve plein de bonnes surprises à venir.