Archive | novembre, 2015

No Way Mindy !

28 Nov

 

Afficher l'image d'origine

Si vous suivez un peu ce blog, vous devez le savoir, The Mindy Project est une série que j’affectionne tout particulièrement, parce qu’elle est drôle et amusante mais pas que! Elle est originale, et c’est en grande partie dû au fait que l’héroïne principale est légèrement nombriliste, cray cray, cash et impulsive.

Ce qui provoque bien souvent beaucoup des événements inattendus et des moments comiques dans le show. Mais surtout le show est animée par une Mindy qui incarne la trentenaire forte et indépendante avec une belle carrière. Justement c’est bien le côté professionnel qui me pose problème depuis quelques temps dans le show.

 

Afficher l'image d'origine

Ces derniers temps (Attention Spoiler) l’héroïne est dans une relation sérieuse avec un autre personnage de la série. Progressivement, nous assistons à un chamboulement assez regrettable. En effet, Mindy s’oublie pour sa moitié. Où est passée cette jeune femme énergique et pleine de volonté?

Désormais Mindy ne prend pas de décision par elle même et se laisse orientée par son fiancé qui considère qu’une mère doit sacrifier sa carrière professionnelle pour élever son ou ses enfants.

Pourtant Mindy n’a pas l’air à 100% d’accord avec sa décision à lui. Ce n’est pas son choix.

J’espère vraiment qu’il y aura un retournement de situation parce qu’ actuellement je suis légèrement scandalisée par la tournure des événements. Oui Danny est un personnage de macho et cela peut s’avérer amusant quand on dénonce la bêtise de ce genre d’attitude mais cela ne signifie pas qu’il doit gagner.

Qu’une femme prenne la décision de mettre sa profession en stand by pour se consacrer à son foyer est tout à son honneur et dans ce cas évidemment je ne vois pas de problème. Par contre une femme soumise à son mari dans un couple me hérisse le poil. Et c’est vraiment frustrant d’assister à ce déclin d’égalité homme femme dans une série qui se veut moderne et fraîche.

Une série qui a le mérite d’être la première à mettre en scène un personnage principal d’origine indienne, si bien que le côté diversité est tout à fait admirable (fin il était temps quand même) mais on oublie totalement l’égalité.

Afficher l'image d'origine

Je ne suis pas spécialement féministe mais certains éléments m’y obligent, comme la déception que j’éprouve pour ce show. Bien sûr tout n’est pas tout noir ou tout blanc. Les autres personnages ont l’air d’essayer de tirer Mindy de cette situation en lui mettant la vérité en face mais trop peu à mon avis.

Enfin bref, c’est une affaire à suivre.

Mes favoris du Mois

24 Nov
  • Jessica Jones – New show sur netflix

Afficher l'image d'origine

Cette série je l’attendais depuis un moment, je me disais « trop bien, enfin un personnage de comics féminin qui a sa propre série ». Ces derniers temps les séries de ce type se multiplient avec Agent of shields, Flash, Arrow, Gotham, Daredevil .. pfiou ça fait beaucoup !  Eh bien ce ne sont quasiment que des personnages principaux masculins. Bon ok il y a bien agent Carter qui met en scène une femme mais c’était bien la seule !  J’applaudis parce que non seulement, Krysten Ritter est super crédible et incarne a fond son personnage mais en plus le traitement de la série est vraiment bon. En bonus on retrouve un David Tennant super convaincant et plutôt flippant. Oui parce que la série fait un peu peur !

 

  • Kevin Hart, comment ça mon favori ne peut pas être un être humain ? Ben preuve que si !

Afficher l'image d'origine

Kevin Hart c’est vraiment mon remède anti déprime. Il est tellement drôle et tellement WTF. En ce moment c’est une star montante du cinéma. Et si pour l’instant il est plutôt cantonné à la comédie, c’est aussi parce qu’avant tout c’est un humoriste. Son dernier spectacle est hilarant.

Ces derniers temps je l’ai adoré dans plusieurs de ses films que voici :

Get Hard ( en taule mode d’emploi)  avec Will Ferrel au casting

Pitch : Lorsque le milliardaire James King, financières est condamné pour malversations le juge lui accorde 30 jours pour remettre ses affaires en ordre avant d’aller en prison. Aux abois, il s’adresse à Darnell Lewis pour le préparer à la vie en prison. Mais en dépit de ses préjugés, James s’aperçoit que Darnell, n’a jamais été verbalisé de sa vie, et encore moins incarcéré. Ensemble, les deux hommes mettent tout en œuvre pour « endurcir » James.

Think like a man 1 et Think like a man 2 qui sont  des comédies romantiques

Pitch : Nous suivons ici Quatre femmes ayant lu le livre Act Like a Lady, Think Like a Man, L’auteur  remarque que ces femmes sont capables de diriger une petite entreprise, de s’occuper à merveille d’une famille de trois jeunes enfants mais sont incapables de découvrir ce qui plaît aux hommes. Pour lui, elles ne doivent par chercher conseil auprès d’autres femmes : seul un homme peut leur dire comment séduire un homme et le garder.

Témoin à louer

Pitch : Un homme solitaire se voit dans l’obligation de rémunérer un inconnu pour lui servir de témoin lors de son prochain mariage.

Mise à l’épreuve avec Ice Cube ( le volet n° 2 ne va pas tarder à sortir)

Pitch : Ben est sur le point de se marier avec Angela, la sœur du policier James Payton. Bien qu’il soit accepté à l’académie de police, James refuse de donner sa bénédiction pour le mariage, bénédiction importante aux yeux d’Angela. Le policier décide néanmoins d’emmener Ben avec lui pendant une journée de patrouille dans Atlanta pour le jauger. Ce qui donnera lieu à une aventure quelque peu rocambolesque. Ben s’avère finalement un bon coéquipier malgré son manque évident de pratique

Si vous ne savez pas quoi faire un dimanche pluvieux, je vous garantis qu’avec l’un de ses films, vous passerez un très bon moment !

 

  • Le Parfum Live Irésistible de Givenchy – avec Amanda Seyfried pour égérie.

Afficher l'image d'origine

Il sent tellement booon ! Et Amanda Seyfried est tellement charmante. ( Hep t’es charmante madmoizelle !)

 

  • Les collants Calzedonia avec tête de bunny

MODC1067

Je trouve ces collants trop choupinou, et même un peu sexy !

Afficher l'image d'origine

Un londonien super sympathique qu’on ne peut pas véritablement mettre dans une case.En fait Jim nous propose des challenges, des recettes, des Hauls, ses coups de gueule, ses coups de cœur, bref sa vie quoi ! et le concept de ne pas avoir un concept c’est tellement rafraîchissant !

Test – New Show

17 Nov

Cette semaine je me suis lancée un mini défi : mater les premiers épisodes de nouvelles séries, pour me faire un avis et l’exprimer ici bien sûr !

Voilà alors après visionnage de 4 séries je peux enfin vous partager mon opinion

En premier j’ai regardé Jekyll and Hyde

Afficher l'image d'origine

Grand dieu, quelle déception.. il est vrai que le script est bien aguicheur.

Ici on s’intéresse à l’histoire du petit fils du dr Jekyll, qui est apparemment atteint de la même malédiction de son grand papounet. Au programme : on réécrit l’histoire avec de nouveaux éléments. Le jeune petit fils a été élevé au sri lanka et ignore tout de sa véritable origine, bien qu’il soit au courant qu’il ait été adopté. Un jour il reçoit des nouvelles de londres lui indiquant qu’il doit se rendre directement làbas, sans grand entrain il s’y rend pour y découvrir la vérité sur son indentité caché. Sauf que son arrivée déclenche plein d’évènements bien facheux et on découvre un londres habité par plus d’un monstre.

En fait le scénario n’est pas forcément mauvais mais la réalisation est vraiment douteuse. Je ne regarde itv que pour downton abbey qui n’est pas du même registre, alors je n’ai pas d’autre points de comparaison . Mais vraiment, ça manque de crédibilité. Les personnages ont des réactions parfois un peu incohérente, pas dans le sens surprenant au contraire mais bien illogique. Sauf que pour conduire une histoire, il faut de bonne ficelles comme on dit, et là il n’y en pas. Le fil conducteur est assez pourri. Au niveau des plans, c’est certes sombre mais pas de quoi faire peur, parfois la musique ne correspond pas, peut êytre est-ce fait exprès pour contre carrer avec l’ambiance mais franchement ça sonne faux. Quand le personnage principal fait preuve de prouesse physique, ça passe mal, peut être l’acteur manque t-il de charisme..  en plus quand le personnage est en mode hyde, il est maquillé en genre emo/gothique, choix vraiment bidon..

Conclusion : je ne vous la recommande pas !

En second, j’ai testé Flesh and bone

Afficher l'image d'origine

Il s’agit ici d’un nouveau genre : le dark soap opéra.

Pitch : Dans le milieu de la danse classique, domaine intransigeant nous suivons les débuts d’une ballerine à l’opéra de New York. Dès le premier épisode, on sait qu’elle est super talentueuse. Par contre, elle porte avec elle un lourd passif familiale, mais on en sait pas plus, on nous laisse vaguement comprendre qu’elle n’a pas vécu que des beaux jours, et son entrée à New York est une sorte de renouveau, mais ses vieux démons semblent la suivre.. D’autant plus que pour s’intégrer dans le domaine impitoyable de la danse classique comme la nouvelle, il faut s’armer de courage, ses collègues ne vont pas lui faciliter la tâche. je pensais que le côté dark s’arrêterait là et pourtant la dernière scène m’a fait grimacer, on touche de près le sordide.. Du coup, je reste intriguée par ce premier épisode, et je laisse une chance à la série de m’en faire voir plus.

Je trouve quand même quelques reproches à faire, l’héroïne est assez molle en général et on ne comprend pas bien pourquoi elle agit comme elle le fait. Nul doute que lorsqu’on aura plus d’informations sur son passé, on comprendra mieux.

Autre élément qui me chagrine un peu : on reste parfois longtemps à s’arrêter sur des détails, il y a des scènes qui me paraissent un peu longues et parfois pas très utiles. L’épisode 1 dure quand même 1h.. il s’agirait de garder le téléspectateur éveillé tout de même !

Conclusion : Dans l’ensemble, le sujet me plaît, j’ai envie d’en savoir plus sur l’héroïne et sur ce qui l’attend.

Dans le genre un peu plus gai : j’ai testé Agent X. 

Afficher l'image d'origine

Pitch: Première femme Vice-Présidente des Etats-Unis, Natalie Maccabee découvre qu’il lui faut protéger la Constitution en ces temps de crise. Pour accomplir ce devoir en toute discrétion, elle fait appel au mystérieux Agent X…

Pour le coup, je n’avais d’idées pré conçues avant de visionner ce petit chef d’œuvre (oui c’est ironique)

Dans ce premier épisode, on installe l’histoire en nous balançant un contexte à dormir debout. La vice présidente est chargé de diriger les opérations de l’agent X, agent formé pour sauver le pays, le monde ou bien juste une jeune fille en détresse. En fait le prétexte on s’enfout totalement, on nous sort un méchant russe qui enlève la fille d’un politique important, et hop l’agent X est envoyé sur le terrain. Apparemment il n’y a que lui qui peut agir. Bon vous l’aurez compris c’est un peu wtf, c’est très cliché mais étrangement j’ai passé un moment plutôt agréable. Je m’explique : ça se laisse regarder a condition de ne pas être exigeant. En fait ça passe le temps. Et l’acteur qui joue l’agent X est good looking, (Jeff Hephner), par contre je me demande ce que fout Sharon Stone là ? Soi disant c’est une très bonne actrice, tout le monde l’érige au rang de star du cinéma, même si pour ma part, elle me rend totalement indifférente en règle générale, là j’avoue ne pas trop comprendre.

Conclusion : A regarder pour passer le temps

Enfin, j’ai regardé Crazy ex-girlfriend, ici on touche de près la bonne série mais on n’y est pas vraiment.

Afficher l'image d'origine

Le pitch : Rebecca Bunch est une jeune femme brillante, déterminée et aussi un peu folle qui abandonne tout sur un coup de tête, dans une tentative désespérée de trouver l’amour et le bonheur dans la banlieue de West Covina…

La série me fait penser à The Incredible kimmy Shmidt qui est à mourir de rire et qui vaut vraiment le détour. En fait les ingrédients sont assez similaires. Le personnage principal est assez loufoque et un peu fou, il y a des musiques intempestives un peu wtf, les personnages secondaires sont attachants, l’ambiance est légère et cool. Sauf que Kimmy Shmidt est beaucoup mieux réussi.

Pour apprécier Crazy ex girlfriend il ne faut pas la comparer. Mais le problème c’est que je ne ressens pas d’affection pour le personnage principal, personnellement je n’arrive pas à m’identifier à elle. En outre, je suis toujours surprise de la manière dont les choses s’enchaînent. Alors oui, il y a de la surprise, des passages rigolos, et on a quand même envie que Rebecca réussisse dans sa quête de l’amour mais il manque un je ne sais quoi..

Pour l’instant je n’ai vu que 4 épsiodes, peut être que la suite me convaincra dans un sens ou dans un autre !

Conclusion : Si la série n’est pas au niveau de the Incredible Kimmy Shmidt, elle reste sympathique à regarder.

 

Binge Watching Peaky Blinders

10 Nov

Hello la blogosphère !

Je suis de retour et cette fois pour de bon.

Ces derniers temps j’ai beaucoup délaissé cet endroit, il est vrai que je regardais moins de série.

Ce n’est pas que les offres manquent mais peut être la qualité ? Enfin bref

Aujourd’hui je reviens super enthousiaste parce que j’ai reproduit ce que je reproduis à chaque période de rentrée et d’automne, j’ai fait du binge watching ! (qui signifie qu’on se plonge corps et âme dans une série pendant une période courte. En gros on s’enfile toute une série ou une saison entière en l’espèce de très peu de temps)

Ce binge watching je l’ai fait avec Peaky Blinders. Et il fallait absolument que je vous dise à quel point cette série est bien ! Au départ, j’en avais entendu parlé vaguement dans la presse mais quand une amie m’a vanté les mérites du show, je me suis laissée tenter. Et il était temps cette série a pour le moment 2 saisons de 6 épisodes et existe depuis 2013 ! Alors franchement oui j’étais à la ramasse quoi.

Afficher l'image d'origine

L’histoire : En 1919, à Birmingham, soldats, révolutionnaires politiques et criminels combattent pour se faire une place dans le paysage industriel de l’après-Guerre. Le Parlement s’attend à une violente révolte, et Winston Churchill mobilise des forces spéciales pour contenir les menaces. La famille Shelby compte parmi les membres les plus redoutables. Surnommés les « Peaky Blinders » par rapport à leur utilisation de lames de rasoir cachées dans leurs casquettes, ils tirent principalement leur argent de paris et de vol. Tommy Shelby, le plus dangereux de tous, va devoir faire face à l’arrivée de Campbell, un impitoyable chef de la police qui a pour mission de nettoyer la ville. Ne doit-il pas se méfier tout autant la ravissante Grace Burgess ? Fraîchement installée dans le voisinage, celle-ci semble cacher un mystérieux passé et un dangereux secret.

Afficher l'image d'origine

Peaky Blinders c’est une série anglaise du début du 20ème avec au casting : Cillian Murphy (Batman, Inception)  Alan Taylor (Got), Sam Neil (Jurassik park, The Tudors) Annabelle Willis (The Tudors) et Tom Hardy (Batman, Mad max 2015) dans la 2ème saison. Autant dire de sacrées pointures du paysage anglo saxon, et à la création on a quand même Steven Knight (scénariste de à vif, de crazy joe, les recettes du bonheur) . Ce sont effectivement des gages de qualité. Mais revenons au fond de la série !

Afficher l'image d'origine

Je suis tombée d’admiration pour Thomas Shelby interprété par notre cher Cillian Murphy, qui réussit l’exploit de t’inspirer à la fois de la compassion et de l’intérêt, sans jamais perdre en virilité. On est carrément du côté des malfrats et ça c’est plaisant, un peu comme dans tous les films de bandit avec les affranchis ou quoi. L’ambiance est sombre, voire totalement sordide, il règne une odeur de décadence et de pauvreté,  les crimes se multiplient, mais les stratégies utilisées par notre héros pour maintenir sa gourvernance sur Birmigham sont aussi intriguantes que passionnantes.

On ne s’ennuie jamais et pourtant les épisodes durent environ chacun 58 min voir 1h..

L’accent anglais de petite extraction me rappelle l’accent des hooligans, ici pas de formule de politesse et pas le temps de boire du thé (ok on fait pas plus cliché anglais) on y va franco et c’est réjouissant.

Afficher l'image d'origine

Comme quoi on peut très bien apprécier la beauté et la noblesse de Downton Abbey et se pâmer devant des malfrats mal éduqués de Birmigham dans Peaky Blinders.

Rappelons qu’on est quand même à la même époque à peu près !

Au final :

Ce que j’aime le plus :

  • Les intrigues et les manigances,
  • Le côté historique, puisque nous avons en fond un contexte d’après guerre, les héros ont combattus en France pour la 1ère guerre mondiale et en sont ressortis totalement différents
  • On évoque beaucoup l’IRA qui fait régner la terreur, Churchill apparaît même plusieurs fois c’est carrément politique en fait.
  • Thomas Shelby est incroyable et si le peu de mot qu’il réussit à décrocher peut nous laisser sur notre faim, ce n’est pas grave
  • Une petite histoire d’amour va faire surface pour mon plus grande plaisir
  • La musique! Que du rock anglais bien sûr

J’ai moins aimé :

  • Il y a trop peu d’épisodes
  • Il faut attendre janvier 2016 pour la saison 3
  • Tom Hardy qui en fait peut être un peu trop ..

Afficher l'image d'origine

Allez je vous encourage vivement à regarder cette série si ce n’est pas déjà fait, et sinon n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !

A+