Archive | juin, 2013

Dallas baby

27 Juin

dallas-9

Quand en 2012,  j’ai appris l’arrivée de cette petite nouveauté, qui n’est pas vraiment une nouveauté mais bon vous m’avez compris, j’étais plutôt sceptique.

Comme la plupart des jeunes de mon âge , je ne connaissais la série que de nom. Pour moi, Dallas c’était une série culte pour les vieux avec des méchants sans pitié et des trahisons familiales. Pas de quoi s’extasier donc. Ensuite, quand j’ai vu le casting composé de deux acteurs déjà vus dans Desperate : Jess Metcalfe et Josh Henderson  (pures beaux gosses), j’ai changé un peu d’avis. J’ai eu soudain plus d’intérêt et le feuilleton n’était alors plus une vieillerie mais une nouvelle série prometteuse. J’ai donc visionné deux épisodes et puis dictature des séries oblige, j’avais tellement de choses à regarder que j’ai laissé tombé. Mais c’était sans compter sur TF1 qui les diffuse en ce moment (d’ailleurs ça ne marche pas bien) qui m’a rappelé l’existence de la série. Comme en plus, ces derniers temps c’est un peu la famine côté série à cause de la saison estivale je me suis retrouvé à  enchaîner les deux saisons d’une traite, telle une junkie en manque !

Mon avis : Résultat , je me suis laissée entraîner dans ces disputes entre riches américains texans. Je dois dire que c’était pas trop mal finalement.  Bon il y a des longueurs, perso les anciens personnages comme Bobby Ewing et JR Ewing ne sont pas super rock n roll, même si leurs vieilles querelles sont plutôt amusantes.  Les petits nouveaux qui prennent la relève des anciens et qui manigancent les uns contre les autres sont plus intéressants.

dallas-foursome

Photo : Les nouveaux 

Et surtout, j’ai eu un petit coup de cœur pour l’un d’eux. Il s’agit de  John Ross junior, interprété par le très beau Josh Henderson. Par sa faute, je me suis surprise à être du côté des soi disant “méchants” plutôt que des gentils. Normal John Ross est un coureur, il est intelligent, calculateur, tricheur, imbus de sa personne et surtout terriblement sexy. C’est bien connu les Bad Guy ont la côte. Et ici cette formule prend tout son sens

??????????????

Photo : John Ross Jr interprété par Josh Henderson 

Le Pitch (plus ou moins) : Au début de la série John Ross Jr est en train de forer du pétrole sur les terres de Southfork, en dépit des consignes de Bobby Ewing, son oncle, l’interdisant. Il se retrouve aussitôt empêché et écarté du forage dans le ranch. Néanmoins, persuadé qu’il est dans son droit puisqu’il s’agit de son héritage , de son birth right,  il veut se venger  pour retrouver ce qu’il lui appartient. Pour ce faire,  il demande l’aide de son père: l’original, l’effroyable JR qui s’est retiré des complots familiaux, après avoir été écarté de son héritage par sa mère au profit de son frère Bobby Ewing. Il n’est plus que l’ombre de lui même et s’est effacé dans une maison de retraite. Mais le jour où son fils lui rend visite pour lui demander de lui apprendre tout ce qu’il faut apprendre sur le pétrole, JR va reprendre du service. Et c’est reparti pour les conspirations.

Au début de la série, le petit JR est le disciple de son père en ce qui concerne tricherie et complots et petit à petit le disciple égalera presque son père au détriment de Christopher son cousin et Bobby Ewing son oncle.

article-0-16B382CB000005DC-236_634x625

Photo : John Ross Ewing interprété par Larry Hagman et John Ross Jr 

Au cœur de l’histoire, il y a également des triangles amoureux qui deviennent carrément des carrés amoureux entre Christopher, Elena, Rebecca et John Ross. Si le personnage d’ Elena est exaspérant , heureusement il y a Rebecca qui s’avère être plus complexe qu’elle n’y parait.

Bon bien sûr il s’agit ici d’un résumé , la série sera beaucoup plus compliqué que ça, et des tas de choses se passeront ! On ira de rebondissements en rebondissements !

Globalement c’est une série qui vaut le coup d’œil. Aux états unis, les audiences étaient plus que correctes contrairement aux audiences françaises. Je vous invite donc  à la suivre si ce n’est pas déjà fait ! Pour ma part, j’ai hâte de découvrir la suite en 2014 et de retrouver mon malotru préféré hihi.

Publicités

Critique SAVE ME !! ( Help )

14 Juin

Save Me : Après avoir vécu une expérience de mort imminente ( s’étouffer en mangeant un sandwich), Une femme de banlieue du Midwest, Beth, pense qu’elle a une connexion avec Dieu.

La série dispose d’Anna Heche en personnage principale , actrice très connue aux usa. Et est diffusée sur NBC.

Image

Mon avis général sur la série :Je le dis tout de suite, je ne suis pas croyante et d’ailleurs les américains avec leur remerciements à Dieu et leur obsession me donnent un peu la gerbe. Mais l’idée d’une quarantenaire persuadé que dieu lui parlait et qui agissait en conséquence ma séduite. Parce que J’aime les histoires fantaisistes et les personnages excentrique. Alors hop je me suis laissée tenter. 20 minutes c’est supportable sauf que la chaîne diffuse deux épisodes par soir et là c’est un peu trop. C’est peut être pour se débarrasser de la série que la chaîne nous la balance comme ça d’ailleurs. Enfin peu importe, si au début les personnages m’intriguaient, et qu’il m’arrivait de sourire de temps à autre pour des gags lors du 1er épisode. Désormais j’ai plutôt tendance à avoir des crampes aux sourcils à force de les froncer.  Parce qu’on sent l’arrivée des gags des kms à la ronde, ça n’a pas de sens, les bons sentiments sont lourdingues, c’est finalement très convenu alors que ça se voulait un peu atypique. En bref c’est à nous d’être sauvé !

Au final le personnage principal m’apparaît agaçante. Partant du principe qu’elle doit prêcher la bonne parole, donner le bon exemple et « bien agir », elle agit comme une personne … perturbée.

Par exemple : Son mari roule sur un écureuil par accident et elle décide qu’il faut le sauver parce que toute vie est importante. Oui sauf que ça coûte très cher à son mari et qu’au final ça n’a servi a rien puisque l’opération n’aura pas sauvé l’animal. Du coup s’ensuit une dispute du couple. Devant l’incompréhension du mari de voir sa femme agir de façon insensée, nous sommes nous téléspectateurs du côté du mari. Oui sauf que l’héroïne de la série c’est elle. On devrait donc s’identifier à elle, et espérer pour elle. C’est raté, parce que voyez vous j’ai plus envie de la gifler qu’autre chose. Et attention ce n’est pas tout, à chaque épisode, elle va agir ainsi. Une autre fois, elle va vendre sa belle vaisselle et sa belle table à des inconnus parce que dieu lui a dit de le faire et comme par hasard ce soir là , son mari accueillait ses patrons chez lui et espérait une promotion. Elle ne se laisse pas démonter pour autant et les reçoit avec une vaisselle digne d’une dînette d’un gamin de 7 ans, totalement décousu et ridicule. J’ai envie de dire normaaal. Les situations qui se veulent cocasses s’avèrent bidons. (d’ailleurs on passera sur le côté totalement sexiste de l’homme qui rentre a la maison et qui compte sur sa femme pour les recevoir comme il faut… ah les américains..)

Voilà pour la critique de la série, j’ai l’impression d’avoir été assez dure mais bon des sitcom rigolotes et qui marchent il y en a tellement, qu’une nouvelle se doit être à la hauteur. Je pense a Big bang, How i met, Melissa and Joey,.. Bref ça sent l’annulation imminente !

The White Queen

9 Juin

The-White-Queen

Présentation: Récit écrit par Philippa Gregory  qui revient sur la période des guerres des deux roses opposant les maisons des  Lancaster et des York au 15ème siècle en Angleterre. Le livre se penche plus particulièrement sur la vie d’Elisabeth  Woodvill devenue reine à 28 ans après son mariage avec le nouveau roi Henry VII.

Ce n’est pas une nouveauté, le livre est paru en Angleterre en 2009 et en 2010 en France. Il a récolté un succès fou.  Moi j’ai découvert le roman après l’annonce de l’arrivée de la série The White Queen qui est adapté du roman pour octobre.

philippa-gregory-white-queen
Mon avis : Quelle merveilleuse trouvaille ! Ce bouquin bien qu’historique est assez romancé et partagé avec des passages évidemment inventés.  La fiction est ici nécessaire puisque l’on est dans la tête d’Elisabeth. On découvre ce qu’elle ressent pour son nouveau mari, l’effet qu’il lui fait, ses craintes par rapport a ses ennemis, ses alliances et toutes ses ruses pour rester à la tête du royaume. Elle essaie de déjouer les trahisons qui se préparent à son encontre. C’est en même temps  assez politique.  et c’est palpitant! Par contre, l’histoire est un peu dark par moment, beaucoup de drames sont à prévoir.

Côté écriture, c’est sans grande prétention que l’auteur nous narre cette histoire. C’est écrit simplement. L’intérêt ici se porte d’avantage sur l’histoire que sur le style.

Si vous ne connaissez pas bien cette période de l’histoire anglaise, aucun souci tout est expliqué !

L’auteur est spécialisé dans le genre de fictions historiques. C’est elle qui est à l’origine du roman The Other Boleyn Girl qui a donné le film Deux sœurs pour un roi avec Natalie Portman, Scarlett Johansson et Eric Bana.

Je vais d’ailleurs poursuivre mes lectures avec la suite (qui n’est pas vraiment une suite) The Red Queen ! et j’en profiterai pour donner mon avis!

Je vous laisse avec le trailer de l’adaptation par la BCC one !

Witches are coming !

6 Juin

hr_Oz_The_Great_and_Powerful_211

(Photos from OZ)

Youpii!  j’ai appris une nouvelle super en terme de série,  la création d’une nouvelle série de sorcière ! (Danse de la joie ! ) Je ne sais pas si je l’ai déjà dit mais j’adore les histoires de sorcières! Déjà,  à l’école primaire je m’amusais à jouer à Charmed avec mes camarades et on prétendait être des sorcières… trop méga cool.

Bref revenons au principal,  une nouvelle série fait son arrivée sur les écrans américains :  nommée Salem.C’est la chaîne WGN America qui la diffusera, (chaîne inconnue pour moi jusqu’ici). Bientôt est un bien grand mot, puisqu’il faudra attendre 2014. La série retracera l’histoire de la ville connue pour les procès de sorcières de Salem et se passera au 17ème. Doublement happy puisque ce sera ainsi une série d’époque!

Witches of East End UK

Je ne suis pas en reste puisqu’une autre série du même thème devrait être commandé , Witches of East end, d’après les romans de Melissa de la Cruz , avec en plus la femme de Channing Tatum ( mon idéal masculin absolu) Jenna Dewan en sorcière.  Pour l’instant je n’ai pas vu de dates.. mais en tout cas ce sera Lifetime qui hébergera la série. Espérons que la série aie plus de succès que feu Eastwick qui n’avait duré qu’une saison.

Les nouveautés du 3 Juin 2013

4 Juin

Je l’annonçais dans un article sur les nouveautés qui arrivaient cet été. Teen Wolf devait revenir le 3 juin, le même soir où débarquait Mistresses US.  Impatiente de revoir Teen wolf et de découvrir Mistresses je me suis ruée sur les épisodes ! Et Pour l’occasion j’ai décidé de donner mon avis :

Attention SPOILER

        1 Teen Wolf : 1 er épisode pas terrible du tout, bon je sais l’histoire doit se mettre en place. C’est la présentation de la nouvelle intrigue et l’épisode devait répondre à cette question : qu’est ce qui va perturber nos héros cette saison ci? Réponse = A new (alpha) pack is in town !!

Image

En plus de ça, phénomène troublant, les animaux se suicident les uns après les autres. Ils sont apparemment terrifiés par quelque chose, Cela a t- il un rapport avec la nouvelle pack ou bien d’autres surprises vont faire leur apparition? Une chose est sûre, il faudra regarder la saison pour tout comprendre.

Ce que j’ai aimé :

-Retrouver la petite bande, bien qu’elle soit divisée depuis la rupture entre Alison et Scott

-Revoir Stiles et ses répliques sympathiques.

-Petit bonus intéressant : Les acteurs qui jouaient les jumeaux Scavo dans Desperate Housewives, reconvertis en loup garous sexy( ou pas) ! C’était aussi inattendu que drôle !

Ce que j’ai moins aimé :

-Même s’il ne s’agit que d’un épisode, il manquait d’humour , on sent que la série va être plus sombre que les deux dernières. C’est dommage parce que c’est ce qui m’a fait apprécier la série.

-D’autre part, ça allait un peu vite pour moi, j’ai du me concentrer pour rentrer dedans.

En bref un épisode pas très scotchant qui promet quand même une saison remplie d’action ! A suivre donc !

   2 Mistresses

La presse US  annonçait une série bien vide et bien inutile , et bah au final ils ont pas eu totalement tord…Bon c’est un remake à l’américaine et même si je n’ai pas vu la version anglaise, quelque chose me dit que la version US est un peu en dessous( comme toujours avec les remake américains)Image

L’entrée en la matière est disons assez chaude, deux des héroînes sont en plein ébats sexuels. Par la suite, on fait la connaissance des 4 protagonistes .

1ère remarque : Alyssa Milano a quelques kilos en trop ! Oui on s’enfout complètement mais étant donné le peu d’intérêt de la série,j’étais obligé de le remarquer. Bon Mais c’est apparemment elle qui tient le rôle principal, celle qui aide ses amies, et qui détient en gros le cerveau du petit groupe. Les 4 femmes ont leur lot de stress et d’emmerdes. Et la série réussit l’exploit de me rendre indifférente à tous leurs soucis… ça commence mal.

En fait je ne suis pas très emballée par ce premier épisode, les personnages ne sont pas vraiment accrocheurs, peut être à part le personnage d’Alyssa Milano au centre de l’intrigue;

Ce que j’ai aimé : oui j’ai quand même pu apprécier quelque petits choses par ci par là.

-C’est une série qui se veut décomplexée comme tant d’autres ( the client list par exemple )

-J’ai apprécié retrouver Alyssa Milano

-C’est toujours sympa de mater une série avec des personnages féminins.  (je galère carrément à trouver d’autres côtés positifs!)

Ce que j’ai moins aimé :

-c’est du déjà fait, déjà vu, une bande de copines ultra sexy qui gossipent sur tout, qui ont des super carrières et qui se retrouvent pour parler de mec… Ça nous rappelle : Sex and The City, Desperate Housewives, Lipstick jungle… etc la liste est longue. C’est assez, on a déjà vu ça et la plupart du temps pour qu’il y ait de la consistance il faut qu’il y ait autre chose autour.  Or, ici rien de tout ça, on a l’impression de connaître déjà tout. Le scénario est sans surprises. Désormais, pour qu’une série basée sur un bande de copines fonctionne, il faut de la nouveauté, Girls marche bien, parce qu’elle est loufoque, nouvelle, et surtout surprenante !

Ici c’est terriblement caricaturale et l’écriture est même un peu idiote..

voilà c’est dit je m’ennuie.

D’ailleurs, je parie que la série ne va pas marcher… c’est dommage pour Alyssa Milano!